5ème conférence interrégionale CIGR

La 5ème conférence interrégionale CIGR, comme convenu entre l’ANAFIDE et la 1ère section technique de CIGR, sera organisée à Rabat (Maroc) du 10 au 13 septembre- 2019 sur le thème principal «Les défis de mobilisation de l’eau et de conservation des sols pour une meilleure adaptation  au changement climatique». Elle fait partie de la série de la série de conférences orgnisées régulièrement par la section 1 de la CIGR intitulées «Conférences interrégionales sur les défis liés à la terre et à l’eau». Les précédentes s’étaient tenues respectivement en Chine en 2014, en Uruguay en 2015, au Danemark en 2016 et au Mexique en 2017.

Sécuriser l’eau et préserver les ressources du sol en nourriture face au changement climatique est une préoccupation non seulement dans les zones arides et semi-arides, mais également dans de nombreuses autres régions du monde. Le changement climatique est l’un des problèmes les plus graves et les plus urgents pour la société humaine et l’environnement mondial. Il faut reconnaître qu’ils’agit d’une contrainte supplémentaire sur les questions de plus en plus complexes et interdépendantes du développement rural, du développement agricole et de la sécurité alimentaire dans le contexte de changements démographiques,de ressources environnementales et naturelles débordées. Ceci est particulièrement vrai pour l’Afrique. Lors de la dernière COP22 à Marrakech,l’initiative 3 A (Adaptation de l’agriculture africaine aux CC) a été lancée.

Les défis posés par le changement climatique pourraient être un autre moteur pour améliorer les systèmes de mobilisation de l’eau, les systèmes d’irrigation et de drainage, les techniques de conservation des sols, les mesures politiques.Ils doivent être pris en compte dans tous les processus de planification, de conception, de mise en œuvre, d’exploitation et de maintenance. Nous devons comprendre les processus et les impacts du changement climatique, ce que nous pouvons prévoir et comment nous pouvons nous adapter de manière durable au changement climatique. Cela implique de revoir les critères de conception et d’exploitation pour les installations hydrauliques, d’irrigation et de drainage, l’aménagement du territoire ainsi que les approches de gestion non seulement des inondations et des sécheresses fréquentes, mais également des événements extrêmes. L’amélioration de la mobilisation de l’eau et de la conservation des sols jouera un rôle clé dans la réalisation de la sécurité hydrique et alimentaire en milieu rural dans le contexte du changement climatique imminent, en particulier dans les pays en développement.

De nombreuses recherches ont été menées avec des résultats utiles dans différentes régions du monde. La 5ème réunion interrégionale sera l’occasion d’identifier et d’échanger sur les mesures d’adaptation à développer de manière urgente et à appliquer efficacement avec les informations disponibles actuelles, notamment l’infrastructure et l’amélioration des terres, ainsi que la stratégie de réorganisation institutionnelle et de gestion des événements extrêmes. L’ANAFIDE, le comité national marocain de la CIGR, vous invite à participer à cette conférence et à profiter de visites de sites historiques et culturels au cours de la visite technique et des visites post-conférence.